Offensive des compagnies du Golf sur l’aéroport Saint Exupéry, la CFDT DIT NON

Publié le 02/04/2015 à 12H04
LA CFDT D’Air France Lyon, la CFDT transports Rhône-Alpes et la CFDT Rhône-Alpes s’opposent à la montée en puissance des compagnies du golfe sur l’aéroport de Lyon et agissent pour le maintien de l’emploi et le développement économique

123

La CFDT dénonce :

Depuis quelques semaines, la compagnie Emirates mène une campagne tout azimut pour réclamer de nouveaux droits de trafic au départ de Lyon St Exupéry, qui voudrait que son vol pour Dubaï exploité 5j/7 devienne quotidien.
Cette campagne sous forme de double page publicitaire ou encore de conférences de presse a rencontré au niveau régional le soutien de supporters zélés avec en première ligne les syndicats patronaux, la CCI de Lyon ou encore certains élus de la métropole de Lyon et de la région Rhône-Alpes.
La CFDT refuse ces ouvertures de droits de trafic de la compagnie Emirates : c’est une compagnie déloyale, subventionnée et qui organise le dumping social.
Emirates, 1er compagnie du Golfe est en passe de devenir la 1ère compagnie mondiale et bénéficie à Dubaï d’énormes avantages : fourniture de pétrole à des conditions tarifaires très « favorables », aucune fiscalité que ce soit sur l’entreprise ou ses employés, une assistance à Dubaï s’appuyant sur une main d’œuvre étrangère bon marché, une exonération totale des redevances passagers et sureté…
Le rapport Le Roux, remis au 1er ministre le 6/11/2014 pointe ces menaces avec précision et préconise un moratoire à tous nouveaux droits de trafic pour ces compagnies du Golfe.

 La CFDT agit :

D’une part en interne à Air France :
- Interroge la stratégie d’Air France sur l’aéroport de Lyon : la CFDT souhaite maintenir et développer l’activité du groupe Air France à partir de Lyon
- Mobilise les salariés par une pétition : Plus de 500 signatures sur près de 640 salariés

D’autre part auprès des décideurs locaux
- Métropole de Lyon
- Conseil régional
- Préfecture régionale

Lors de ces rencontres nous avons présenté les incidences de l’ouverture de ces droits de trafic à cette compagnie. Nous avons contré l’idée que l’ouverture de ces lignes supplémentaires aux compagnies du golfe serait un atout pour les entreprises Rhônalpines et avons démontré l’impact négatif sur l’activité et donc les emplois d’Air France.

 Et maintenant :

La CFDT poursuit ses démarches pour préserver l’emploi et développer l’activité économique régionale.
Lors des rencontres avec les décideurs, qui visiblement n’avaient qu’ « un son de cloche », nous avons noté favorablement leur écoute. Nous attendons maintenant une position et une communication différentes de celles tenues ces derniers mois. 
Les salariés soutiennent la CFDT d’Air France et ont voté majoritairement pour la CFDT lors des dernières élections professionnelles.

Contact presse :

URI Rhône-Alpes : 04.72.33.77.53

 http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20140717trib000840363/air-france-klm-ce-que-propose-l-ancien-pdg-pour-contrer-emirates-etihad-qatar-airways-spinetta.html
http://www.brunoleroux.org/wp-content/uploads/2014/11/Rapport-de-Bruno-LE-ROUX-sur-la-competitivit%C3%A9-du-transport-aerien.pdf

http://www.rts.ch/play/tv/toutes-taxes-comprises/video/les-compagnies-du-golfe?id=6164846