Rencontre saisonniers à Chamonix : retour

Publié le 15/04/2014 à 15H32
Retour sur la rencontre à Chamonix des saisonniers ...

La Cfdt Rhône-Alpes, dans le cadre de sa campagne d’action en faveur des saisonniers a rencontré 25 saisonniers à Chamonix.

Après une présentation rapide de son action en faveur du logement, de la sécurisation des parcours professionnels, de la santé, les saisonniers se sont exprimés sur la saison qui approche de sa fin.

Globalement, la saison s’est bien passée, et les saisonniers sont satisfaits. Toutefois, il y a quelques problèmes qui restent posés.

Au Club Med par exemple, la fin de contrat est annoncée dans le délai très court d’une semaine. Aussi, il y a des problèmes avec les repas. Les saisonniers sont servis sur les restes des clients, réchauffés mais en quantité insuffisante pour tout le monde. Il y a des personnes qui ont même perdu du poids durant la saison. Il semblerait qu’il y ait des problèmes de gestion, mais ce ne sont pas aux salariés d’en faire les frais ! Les délégués Cfdt vont intervenir sur cette question.

Sur Chamonix, il y a aussi des problèmes de logement pour les saisonniers. Si certains sont logés par leur employeur, dans des conditions variables, d’autres dorment dans leur voiture, dans des conditions très précaires, pénalisantes pour la bonne santé et la capacité à bien tenir son emploi. Cette situation est tout à fait scandaleuse.

D’autres problèmes sont posés en matière de déplacement, de contrat de travail, d’horaires, compte tenu de leur étirement…

Il y a aussi des problèmes d’accès à la santé, certains praticiens refusant la carte Vitale des saisonniers migrants. Il est révélé que tous les saisonniers ne bénéficient pas d’une mutuelle, ce qui alourdi considérablement les frais de santé.

 

La Cfdt interpelle chacun pour faire valoir ses droits par la discussion avec sa hiérarchie et lien avec la Cfdt qui peut rappeler les droits et accompagner les dialogue de recherche de compromis gagnant-gagnant. Préoccupée par la situation de logement, la Cfdt va interpeler ses interlocuteurs patronaux et politiques pour envisager des solutions plus acceptables, garantes de dignes conditions de vie. Sur les questions de couverture santé, la Cfdt va se mobiliser pour promouvoir les complémentaires Santé auprès des saisonniers. Quant aux praticiens qui refusent les cartes Vitale, ils seront signalés auprès de la CPAM de Haute Savoie.